mardi 25 novembre 2008

Cold War Kids @ Razzmatazz

>> Cold War Kids @ Razzmatazz, Barcelone, 24/11/2008
>> Première partie : Hjaltalin


Remarque : cet article a été réactivé sans le lien vers le fichier MP3 après que Blogger me l'ait supprimé pour des questions de non-respect de droits.

Je ne sais plus à quelle heure arriver aux concerts en Espagne ! J'avais jusqu'à maintenant l'impression qu'il fallait être au moins une heure en retard par rapport à l'horaire officiel pour arriver pour le début du groupe en première partie mais je me suis bien fait avoir hier. Ce n'est donc qu'à la dernière chanson de Hjaltalin que j'ai assistée et c'est bien dommage car ce groupe Islandais avait l'air d'avoir du potentiel du peu que je les ai vu. Ce soir là, on se croyait presque à Londres quand on voyait le programme concert proposé à Barcelone : Franz Ferdinand, Lambchop et donc Cold War Kids ! Ayant vu les premiers déjà deux fois et vu le prix très élevé des places pour Lambchop (qui jouait au Palau de la Musica dans le cadre du festival Jazz...), mon choix avait donc porté sur les gamins de la guerre froide.

Le concert avait lieu à l'immense club Razzmatazz et ses nombreuses salles. J'avais découvert cet endroit il y a peu de temps avec le concert d'Of Montreal dans la salle principale pendant une "soirée club". Cette fois, Cold War Kids jouaient dans la troisième salle et on n'allait pas s'en plaindre. Sa petite taille nous offrait en effet une intimité très sympa et une bonne proximité avec les artistes.

Pour leur premier concert en Espagne, Cold War Kids venaient nous présenter principalement des chansons de leur deuxieme album, Loyalty to Loyalty, sorti en septembre dernier. C'est fin 2006 que nous avions tous découvert ce groupe avec un buzz assez important sur la blogosphère et un premier album intéressant. En ce qui concerne le second, je dois dire que je le trouve décevant mais pas si mauvais que ça tout de même.

Le concert débute avec Nathan Willett, le leader, assis au clavier. Dès la deuxième chanson, nous avons droit à We Used To Vacation qui réveille le public. Ca continue ensuite sur un rythme élevé et une majorité de chansons extraites de Loyalty to Loyalty mais ils n'oublient pas non plus de jouer les meilleurs titres de leur premier album à l'image de l'excellent Hang Me Up to Dry que reprendra en cœur tout le public (comme toujours, chaque personne qui reprend, moi le premier, laisse croire qu'il connait les paroles mais au final chacun chante n'importe quoi, pensant que son chant sera perdu dans la masse...). Après un titre joué dans le noir en tenant des lampes de poche balayant le public, Cold War Kids nous livrera cependant une fin de concert un peu moins bonne.

On retiendra également la bonne présence sur scène du groupe en général, et notamment le bassiste qui a un déambulement assez unique et qui n'arrête pas de visiter la scène d'un bout à l'autre. Le guitariste n'est pas en reste non plus. Quand au batteur, Matt Aveiro, il reste évidemment immobile, rien à voir avec son cousin, un certain Cristiano Ronaldo Santos Aveiro... Ça c'est de l'anecdote qui tue !

Audio :
Cold War Kids - I've Seen Enough (mp3, lien enlevé car Blogger a supprimé le message à cause de ça...)

Acheter l'album Loyalty To Loyalty

1 commentaire:

Andy a dit…

Effectivement, ces deux concerts semblent assez similaires!
Pour ce qui est du bassiste, je dois dire que je n'ai pas vu grand chose de ce qui se passait sur la scène. De toute manière, vu la taille de la scène, ses mouvements étaient assez limités!

Related Posts with Thumbnails