vendredi 28 novembre 2008

Mercury Rev @ Espacio Movistar

>> Mercury Rev @ Espacio Movistar, Barcelone, 27/11/2008
>> Première partie : The Uglysuit


J'avais acheté le ticket pour ce concert il y a au moins un mois mais après avoir écouté leur dernier album décevant (Snowflake Midnight, leur septième album tout de même), j'étais un peu sceptique et pas franchement enthousiasmé d'aller voir Mercury Rev. J'avais cependant bien aimé l'album d'avant (The Secret Migration) et j'avais aussi l'espoir d'entendre des chansons du désormais mythique Deserter's Songs.

Arrivé un peu après 21h, je rentrais dans une salle pratiquement vide dans laquelle le groupe Américain The Uglysuit avait commencé son set depuis peu. Ce fut à vrai dire une performance intéressante dans un style psychédélique / post rock dont je suis à priori pas forcément fan. Avec trois guitares (dont une tenue par un sacré excité qui se croyait apparemment dans un concert de grunge ou hardcore...), une basse, une batterie et un clavier, The Uglysuit ont vraiment été une bonne introduction pour Mercury Rev.

Juste le temps de prendre une petite bière et les cinq musiciens de Mercury Rev entraient sur scène dans une salle toujours à moitié vide et après la diffusion d'un diapo retraçant leurs infuences aussi bien musicales qu'idéologiques. Ca allait être 1h30 non stop de pur bonheur.

Il n'y a pas de doute, leur musique prend une autre dimension en live, avec un bon son très fort. On est plongé dans une athmosphère si particulière et agréable, agrémentée de vidéos en arrière plan et d'un jeu de lumières qui remplie parfaitement son rôle. Il n'y a pas de pause entre les chansons et c'est très bien comme ça. En fait, on n'a jamais envie que ca se finisse. Les chansons du dernier album, peu mélodiques, passe finalement très bien et Jonathan Donahue, en plus d'avoir une voix et un chant si incroyables, renforce encore plus la prestation avec une présence bizarre et unique, agitant ses bras comme un oiseau et jetant des sors tel un sorcier à ses musiciens.

Pour le rappel, Mercury Rev reviendra avec la superbe The Dark Is Rising (lien MP3 ci-dessous) et nous quittera ensuite sous les acclamations d'un public qui avait compris de façon unanime qu'il avait assisté à quelque chose d'un très haut niveau. Mes doutes du départ étaient complètement effacés, ce concert était tout simplement grandiose.

Audio :
Mercury Rev - The Dark Is Rising (mp3)

Acheter l'album Snowflake Midnight de Mercury Rev

1 commentaire:

Alex a dit…

Un copain les a vus à Dijon ce WE et était autant enthousiasmé que toi:)). Visiblement le groupe transcende son dernier album sur scène, c'est impressionnant !

Related Posts with Thumbnails