vendredi 8 août 2008

Cinema do Brasil

Le cinéma Brésilien est actuellement sous les feux des projecteurs avec deux films qui font parler d'eux (en toute relativité) : "La Cité des Hommes" ("Cidade dos Homens"), qui vient de sortir en France et "Tropa de Elite", qui sortira très prochainement (le 3 septembre). Quel est le point commun entre ces deux films ? Les favelas bien sûr. Un sujet qui est d'ailleurs à l'origine du succès du plus culte des films Brésilien : "La Cité de Dieu" ("Cidade de Deus").

De ces deux films je n'ai vu que "Tropa de Elite", récent vainqueur de l'Ours d'Or au festival de Berlin. Le film traite d'une unité spéciale de la police de Rio de Janeiro (la BOPE) qui tente tant bien que mal de faire respecter un minimum de loi dans les favelas tandis la police "normale" est rongée par la corruption. Sans être non plus extraordinaire, ce film m'a bien plu et montre encore une fois l'incroyable et impensable vie des habitants des favelas. A noter que dans un passage du film, on a un peu l'impression d'être dans "Full Metal Jacket"...
Je n'ai pas encore vu "La Cité des Hommes" mais il semble bien que ce film, tiré d'une série, vaille également la peine. Il traite lui aussi des favelas mais sous un autre angle.

Mais si j'écris cet article, mon objectif majeur n'est pas de vous parler de ces deux films mais du cinéma Brésilien en général. Peut-être est-ce le fait que j'ai voyagé au Brésil récemment mais j'ai regardé ces derniers temps de nombreux films "Brasileiro" et j'ai été séduit. Comme beaucoup, je connaissais auparavant "La Cité de Dieu" et le réalisateur Walter Salles et son très bon film "Carnets de Voyage" (dont je vous conseille aussi le livre au passage). J'ai depuis étoffé ma liste avec de bien belles surprises...

A commencer justement par quelques autres films de Walter Salles et notamment "Central Do Brasil", vainqueur lui aussi de l'Ours d'Or en 1998, qui est un très bon film, mais aussi "Avril Brisé" ("Abril Despedaçado"), un joli conte transposé au Brésil. J'attends maintenant avec impatience son prochain film, "Linha de Passe" où l'action se situe cette fois à Sao paulo.

Pour finir, une autre belle surprise a été "Proibido Proibir", de Jorge Duran, une belle histoire autour de trois étudiants à Rio de Janeiro...

Ce n'est pour l'instant qu'une courte liste mais je compte l'allonger rapidement dans les mois qui viennent, les bons films Brésiliens n'étant apparemment pas ce qui manque. Ci-dessous, une liste de ces films. Je vous conseille de vous y pencher dessus...

Films vus :
La Cité de Dieu (Cidade de Deus)
Central do Brasil
Carnets de Voyage (The Motorcycle Diaries)
Tropa de Elite
Avril Brisé (Abril Despedaçado)
Proibido Proribir

A voir:
La Cité des Hommes (Cidade dos Homens)
Linha de Passe
Carandiru
Terre Lointaine (Terra Estrangeira)
O Quatrilho
L'Année où mes parents sont partis en vacances (O Ano em Que Meus Pais Saíram de Férias)
Bahia, Ville Basse (Cidade Baixa)
Brasileirinho - Grandes Encontros do Choro
A La gauche du Père (Lavoura arcaica)
La Maison de Sable (Casa de Areia)
O Invasor


Et parce qu'il ne faut pas oublier que ce blog est avant tout un blog musical, voici une chanson du dernier album du groupe phare de la scène indie Brésilienne, CSS.

Audio:
CSS - Left Behind (mp3)


Sur ce, je pars 3 semaines en vacances (oui, je sais, ca fait que 5 semaines que j'ai repris le boulot...) donc le blog sera en pause pour un petit moment.

Beleza !

3 commentaires:

Erwan a dit…

A voir absolument aussi: Pixote ,le film qui a inspiré la Cité de Dieu (qui à côté passe pour du Disney!).

Vince a dit…

Je note ! J'imagine le truc si La Cité de Dieu passe pour du Disney !

Erwan a dit…

Bon ok j'en rajoute peut-être un peu! ;-)

Related Posts with Thumbnails