samedi 7 novembre 2009

Kings of Convenience @ Palau de la Música Catalana

>> Kings of Convenience @ Palau Música Catalana, Barcelone, 6 novembre 2009

Pratiquement un an et demi que je vis à Barcelone et je ne m'étais encore jamais rendu au magnifique Palais de la Musique Catalane. Autant vous dire que quand j'ai appris que Kings of Convenience venaient y jouer, je n'ai pas réfléchi longtemps pour me décider à prendre les tickets. Le duo Norvégien faisait étape pour la première fois dans la capitale catalane à l'occasion du Barcelona Jazz Festival (oui oui, vous avez bien lu 'Jazz'...).

J'imaginais Kings of Convenience comme un petit groupe indie connu par une poignée de personne ici à Barcelone, je fus donc surpris de voir une salle comble toute excitée à l'idée d'assister à ce concert. Il est vrai que la salle, conçue dans un style moderniste exubérant par l'architecte Lluís Domènech i Montaner, était le lieu idéal pour y voir Erlend Øye et Eirik Glambek Bøe.

Le concert commença doucement avec trois chansons assez moyennes du dernier album, Declaration Of Dependence. "Toxic Girl", plus entraînante, s'ensuivit avant qu'ils ne reviennent sur le dernier album pour deux autres chansons. Jusqu'ici, tout va bien mais on attendait mieux. Et il ne fallait pas s'inquiéter car ça viendra ! Les deux norvégiens se réveillèrent et le concert était enfin lancé. Le fantasque Erlend Øye commenca à interagir avec le public avec un certain talent et une bonne note d'humour tandis qu'enfin, le duo piochait maintenant dans ses meilleures compositions.

Après "Homesick" et sa délicate mélodie jouée en pleine obscurité, Erlend Øye et Eirik Glambek furent rejoint par deux autres musiciens (un violoniste et un contrebassiste), ce qui donna une nouvelle dimension au concert avec des chansons qui devenaient plus rythmées. L'un des meilleurs moments restera sur "Know How" pendant laquelle la voix de Feist fut remplacée par les chœurs du public pour un très joli résultat. Les Kings of Convenience quittèrent la scène devant un public debout complètement conquis avant de revenir pour deux chansons : une reprise de "Always On My Mind" d'Elvis puis "I'd Rather Dance With You" pour finir.

On retiendra que le concert, parti sur des bases bien paisibles, n'a cessé de se bonifier au fil des chansons pour atteindre au final un très bon niveau. Je crois qu'on a tous passé un très bon moment !

1 commentaire:

Mister Gingle a dit…

c étonnant, je pensais que le concert serait plus surprenant vu leur 2 derniers albums! enfin si jen ai l'occasion j'irai les voir aussi ou mieux les whitest boy alive!

Related Posts with Thumbnails