dimanche 15 juin 2008

Festival Skabazac @ Rodez

>> Festival Skabazac @ Rodez, Aveyron, 13 et 14 juin 2008
>> Massilia Sound System, Têtes Raides, Millencolin, Ez3kiel, Le Peuple de l'Herbe, Sick Of It All, CocoRosie, Arno, Tiken Jah Fakoly, Raekwon et Ghostface Killah, Dans le Sac, Dizzee Rascal, The Herbaliser, Does It Offend You, Yeah?, Minitel Rose, Digitalism, David Caretta...



Un an après "l'expérience Glastonbury", c'était mes retrouvailles avec un festival avec Skabazac, dans de toutes autres proportions. Né il y a dix ans en pleine mouvance ska sur la commune de Sébazac (d'où son nom), Skabazac a depuis fait du chemin et c'est maintenant l'un des festivals majeurs du Sud-Ouest. Chaque année, l'affiche est de plus en plus impressionnante et on avait par exemple vu passer Tryo, Les Wampas, Iam, Dionysos, Ska P, Louise Attaque ou encore dEUS avec une programmation toujours très hétéroclyte. L'an dernier, la programmation avait même un joli penchant rock qui n'était pas pour me déplaire. Archive, Art Brut, The Rakes et Herman Düne étaient en effet de la partie aux côtés des incontournables Ogres de Barback et autres La Ruda pour l'affiche la plus belle de l'histoire du festival. Malheureusement, les intempéries avaient obligé les organisateurs à annuler le festival au tout dernier moment...

Bizarrement, en tant qu'originaire de la région, c'était ma première venue à Skabazac. Avec l'épisode 2007, on avait peur que le festival perde de l'intérêt mais c'en était rien. Certes, l'affiche n'était pas à la hauteur de l'année passée mais on retrouvait tout de même de gros morceaux comme le Wu-Tang Clan, Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra et les Têtes Raides. Pas de chance, Emir annulait quelques jours avant, tout comme le Wu-Tang Clan qui ne viendraient finalement qu'avec la moitié des membres dont Raekwon et le fameux Ghostface Killah. Un véritable coup dur pour le festival...


Vendredi 13 juin

Vers 20h, je me dirigeais sereinement vers le site et je tombais très vite sur un énorme bouchon alors qu'on était encore loin du but. Ca ne bouge pas d'un poil, la décision sera vite faite : retour à la maison pour ne pas rater le match France-Pays Bas plutôt que de l'écouter à la radio dans les bouchons. Après cette humiliation, je repartais en direction du festival et y arrivait sur les coups de 23h. Dommage, Ez3kiel venait de terminer, tout comme les Têtes Raides...

On suivra finalement la performance de Millencolin tout en alternant avec Le Peuple de l'Herbe sur l'autre scène. D'un côté, on avait le "punk skate rock californien" des Suédois, de l'autre le style difficilement descriptible des Français. Le problème avec les groupes comme Millencolin, c'est que quand on ne connaît pas bien, on a au bout d'un moment l'impression qu'ils jouent à chaque fois la même chanson. On n'enlèvera cependant pas le fait qu'ils ont dégagé une grosse énergie et que leur perfomance était dans l'ensemble satisfaisante. Pour ce qui est du Peuple de l'Herbe, que l'on retrouve chaque année dans la moitié des festivals Français, il n'y a pas de doute sur leur popularité. C'est une musique taillée pour les festivals mais bon, c'est pas vraiment mon truc...
Après ça, quand on a ensuite vu Psy4 de la rime arriver sur scène, on a compris qu'il était déjà temps de quitter les lieux.


Samedi 14 juin

Pas de bouchon et pas de voiture pour aujourd'hui, c'est à pied que l'on vient au festival. Il faut dire que j'habite en fait juste à côté... On arrive vers le site vers 19h pour voir CocoRosie avec un bel espoir. Nouveau coup dur : à l'entrée, des affiches annoncent l'annulation du concert du duo Américain avec la copie du contrat à côté (15 000 € pour ceux que ca intéressent). La raison : pas de raison. Difficile de savoir ce qu'il s'est réellement passé... The Herbaliser prend leur place, leur son jazz/hip hop passant parfaitement en buvant une petite bière assis dans le champ.

On bougeait ensuite voir ce qu'il se passait sur l'autre scène où David Caretta commencait son set, juste le temps de comprendre qu'il vallait mieux qu'on retourne sur la scène principale reprendre une bière. Peu de temps après, c'était au tour d'Arno de faire son entrée sur scène. Venu remplacer Emir Kusturica and The No Smoking Orchestra, le chanteur Belge n'a pas réussi à conquérir le public. Le seul souvenir que j'avais de lui était sa réception pas très nette d'une victoire de la musique il y a quelques années. En fait, musicalement, sa musique est assez intéressante avec de bon riffs de guitare et un guitariste qui se fait bien plaisir mais ce qui est plus compliqué, c'est apprivoiser son chant et sa voix...

Dès la fin de la performance d'Arno, on entendait du gros son électro sur l'autre scène. C'était les trois Nantais de Minitel Rose qui débutaient leur set. Initialement pas prévu dans la programmation, le trio était un peu l'invité mystère. Ils ont en tout cas donné une belle impression et seront à suivre dans les mois qui viennent.

La suite du programme n'avait pas grand chose pour m'enthousiasmer. D'un côté Dizzee Rascal, de l'autre Tiken Jah Fakoly. Du rap et du reggae. On jonglera entre les deux et je me surpris d'apprécier plus que prévu le spectacle proposé. Tiken Jah Fakoly, ca reste du reggae avec vraiment rien d'exceptionnel (de toute façon, pour moi, en reggae, il n'y a que Bob Marley) mais c'est toujous bien sympa à écouter, et Dizzee Rascal, c'était pas si mauvais que ça avec notamment un dernier titre plutôt bon pour finir, "Dance With Me", réalisé en collaboration avec le très bon Calvin Harris.

Un peu plus tard, on avait l'impression que Dizzee Rascal avait changé de scène mais c'était en fait Raekwon et Ghostface Killah qui entamaient leur prestation. Je crois que j'avais eu assez de rap pour aujourd'hui, je séchais donc sans aucun regret et allais voir ce qu'il se passait sur l'autre scène où devait arriver Does It Offend You, Yeah?. Quand on voyait les gars monter la scène avec une grosse table au milieu, on a vite compris qu'on avait droit à une nouvelle annulation... Dommage, j'avais bien envie de voir ce jeune groupe d'électro-rock Britannique qui avait sorti un album avec quelques bons petits titres ravageurs que j'avais écouté ces derniers jours pour me préparer.

Bref, à ce moment là, c'était un peu la loose ce festival mais on avait tout de même un petit espoir de sauvetage avec Digitalism qui clôturait. Et ce fut en effet un très bon final. Le duo électro Allemand a mis le feu avec un son qui envoit grave du lourd (comme dirait le jeune sympa) et une performance de très haut niveau. Ouf, le festival était presque sauvé !


Au final, sur les deux jours de Skabazac, il y avait de nombreuses raisons d'être déçus. Certes, on ne peut pas nier le fait qu'il y ait une forte part de malchance mais quand même, il doit bien y avoir aussi un souci du côté de l'organisation ! L'an dernier, annulé bizarrement à cause des intempéries (alors que tous les festivals Anglais se prennent chaque année 30 fois plus de pluie !) et cette année, pratiquement la moitié de la programmation initiale qui n'était finalement pas là ! Ajoutez à cela un public pas très récepteur et peu enthousiasmé et ça donne un bien pâle bilan. En tout cas, je souhaite à Skabazac de retrouver une meilleure constance car ce festival possède un très beau site, un très bon potentiel et ca fait toujours plaisir d'avoir un festival comme ça près chez soi. Bonne continuation Skabazac (et au passage, n'hésitez pas à changer de nom...) !


Audio :
Dizzee Rascal Feat. Calvin Harris - Dance For Me (mp3)
Digitalism - Zdarlight (mp3)
Minitel Rose - Business Woman (mp3)

5 commentaires:

Christophe a dit…

ca y est ca te reprend les blogs ;) t'es bien un JM !

Rom a dit…

Pendant ce temps la, a Glastonbury:
http://entertainment.timesonline.co.uk/tol/arts_and_entertainment/music/festivals/article4224540.ece

Un peu la lose ton festivl aussi :)

Vince a dit…

Il fait beau partout en Europe sauf à Glastonbury ! Mais bon un Glasto n'est pas un vrai Glasto sans la pluie et la boue ! ;)
Ils devraient faire ca à Barcelone!!

Christophe a dit…

Juste pour dire qu'en noir et blanc seulement, c'est moins lisible, et surtout tout est trop vertical :|

aymeric a dit…

Minitel Rose, j'adore, j'étais à leur live à l'ambassade (TLS) c'est vraiment énorme. L'EP est très bon aussi

Related Posts with Thumbnails