mercredi 21 janvier 2009

Calexio @ Apolo

>> Calexico @ Apolo, Barcelone, 20/01/2009
>> Première partie : Depedro


Mon premier concert de l'année 2009 s'annoncait fort bien. Auteur d'un album sublime l'an dernier ("Carried To Dust") qui ne cesse depuis de passer dans mes oreilles, Calexico faisait halte à Barcelone au milieu d'une tournée Européenne pour le promouvoir. Deux ans après un concert Londonien qui m'avait fait découvrir Beirut en première partie, j'étais impatient de re-goûter en live à la musique des Arizoniens. Le concert avait en plus lieu à l'Apolo, certainement la meilleure salle de concert de la ville, qui plus est à deux pâtés de maisons de chez moi. Soit beaucoup de bonnes raisons pour ne pas rater une seule minute de cet alléchant spectacle. Raté...

Oui raté car encore une fois la programmation et l'heure des concerts en Espagne est un mystère pour moi. C'était annoncé pour 21h30. Sachant qu'il y avait une première partie et qu'en général il y a grand minimum 20 minutes de retard, on pensait donc assister à une bonne partie du premier groupe en arrivant un peu avant 22h. Ce ne sera pas le cas. Nos tickets à collecter étaient parmi les seuls attendant leur propriétaires, et en arrivant dans la salle, Calexico jouait déjà depuis presque une demi-heure... On était loin de voir Depedro, le groupe en première partie...

Cependant, il ne faudra pas longtemps pour se mettre dans l'ambiance et se laisser enivrer par le son de Calexico. Le concert a été principalement dédié au dernier album, ce qui n'était à vrai dire pas pour me déplaire tant j'avais les mélodies dans la tête. Mais Calexico ne se contente pas de rejouer ses chansons telles quelles : les versions sont bien souvent rallongées et modifiées (on a même entendu des samples de Manu Chao !) et on ne s'en lasse pas, comme sur la chanson instrumentale El Gatillo qui a donné sa pleine mesure.

Une force de Calexico est aussi sa diversité. Par sa musique et ses différents instruments bien sûr mais aussi par ses chanteurs. Ainsi, par moments, des chanteurs latinos venaient prêter leur voix pour installer une ambiance mexicaine et nous faire encore plus vibrer.
La fin du concert nous réservait des chansons plus anciennes puis le groupe revint pour un rappel de quatre chansons avant de partir sous des acclamations énormes d'un public qui ne s'arrêtait pas d'en redemander. Avec un tel bruit incessant dans la salle, Calexico n'a pu trouver d'autre issue que de revenir pour un deuxième rappel et trois autre chansons, toujours dans la même ligne de qualité depuis le début. Même une fois le concert terminé, les membres sont restés longtemps dans la salle pour discuter, prendre des photos ou encore signer des albums. Un peu comme si eux aussi ils ne voulaient pas vraiment partir...

Au final, le concert aura vraiment été sublime, bien mieux que celui de Londres il y a deux ans. Calexico est un groupe d'exception. Mon seul regret aura été d'avoir raté les premières minutes du concert...

Audio :
Calexio - Two Silver Trees (mp3)

4 commentaires:

Albert a dit…

Je suis absolument d'accord sur la qualité de Calexico et de leur concert à Apolo. Pour ce qui est de l'heure, pas de mystère... Calexico était annoncé a 21h30, avec DePedro à 20h30...

Vince a dit…

Beh si mystère un petit peu quand même. C'était bien écrit 21h30 sur mon billet électronique et en général l'heure d'un concert est l'heure de départ du groupe de première partie donc si tout avait été logique Depedro aurait commencé à 21h30. Enfin, c'était comme ca sur tous les billets que j'achetais jusqu'à maintenant... Bref, c'est pas bien grave...

Cécile a dit…

Veinard, Calexico c'est quand même la méga classe.

Anonyme a dit…

hi evrybody. i am neda. from iran( tehran)
email
sarzamineajayebhn@yahoo.com

Related Posts with Thumbnails